Il Dio con-concrocifisso: la Trinità e la Croce in Ełišē

Summary  

LE DIEU CO-CRUSIFIÉ:

LA TRINITÉ ET LA CROIX CHEZ ELISE

 

RICCARDO PANE

 

                L’édition des homélies de Ełišē sur la Passion de Notre Seigneur, pu­bliée à Venice en 1859, présente une lacune à la page 309 . La comparaison avec le manuscrit n.975 du Matenadaran de Yerevan nous per­met non seulement de reconstruire les lignes manquantes, mais de comprendre aussi pourquoi l’éditeur a cru opportun les omettre: il s’agit d’expressions qui pourraient être soupçonnées de patripassianisme ou théopaschisme.

                La réalité est bien différente: il y a des analogies entre la perspective de Ełišē et les modernes théologies qui parlent de souffrances de Dieu. Dans les deux cas, Dieu apparaît non pas comme un spectateur indifférent et détaché, mais un Dieu qui a compassion d’amour à l’égard de l’homme.

                Néanmoins Ełišē reste bien fixé à la christologie alexandrine, c’est à dire à l’idée que Christ souffre dans la chair et non pas dans sa nature divine.

 

 

12.00€
Author  
Volume  
Pages  
20
Language  
Category